Église Agapè Libre de Québec

Notre histoire

Ses débuts

La genèse de l’Église Agapè Libre de Québec débute en l’année 2006 par la formation d’un groupe d’étudiants désirant connaître l’histoire et les vérités remises en lumière que l’Église adventiste du septième jour a le privilège d’annoncer depuis la session de la Conférence générale de 1888 tenue à Minneapolis dans l’État du Minnesota aux États-Unis. Cette formation a eu un tel impact sur les participants qu’un petit groupe d’évangélisation s’est formé désirant mettre en valeur ces vérités extraordinaires.

Efforts d’évangélisation

Au printemps 2007 et 2008 dans la ville de Sainte-Foy, sous la forme d’un cours sur le Sanctuaire céleste présenté en 12 séances par Claude Lemay, des efforts d’évangélisation ont donc été entrepris, avec l’approbation du Comité de l’Église adventiste du septième jour de Québec, sous la supervision de Sébastien Beaulieu, ancien d’église.

Cours « Jésus-Christ révélé par le Sanctuaire » présenté au Centre Brulart de Sainte-Foy au printemps 2007.


Une 2e édition du cours sur le Sanctuaire a été présentée au Centre communautaire Ressources de Sainte-Foy au printemps 2008.


Polémiques en rapport au message de 1888

Deux conférences, avec présentation PowerPoint, ont été présentées en mai et juin 2008 par le pasteur Luis Vicuna, coordinateur de la commission de l’enseignement de la Bible de la Fédération du Québec, dans les églises de Québec et Saint-Henri en rapport aux doctrines et polémiques du message de 1888.

Pasteur Luis Vicuna à l’Église de Québec.


Un groupe d’évangélisation à Sainte-Foy

Désirant entretenir le groupe qui s’est formé à Sainte-Foy, des études bibliques ont été organisées le samedi après-midi de l’été et automne 2008 au Centre communautaire Claude-Allard, sur la rue d’Amours.

Centre communautaire Claude-Allard sur la rue d’Amour à Sainte-Foy.


Pour affermir le groupe, en janvier 2009 un local commercial a été loué par les responsables sur l’avenue De Bourgogne à Sainte-Foy permettant une assistance de 32 places assises, d’un local pour les enfants et d’offrir le service d’une librairie tout en poursuivant les rencontres d’études du samedi après-midi. Afin de soutenir ce jeune groupe, l’Église de Québec organisa une journée de consécration sous la supervision du pasteur Daniel Latchman.

Location d’un local en janvier 2009 au 2e étage du 955 avenue De Bourgogne à Sainte-Foy.


Nouveau local de 32 places sur l’avenue De Bourgogne à Sainte-Foy pour les études bibliques du samedi après-midi.


Les anciens de l’Église de Québec (les frères John et Azariah Bansoba) étaient présents lors de la journée de consécration du groupe.


Consécration du groupe par le pasteur Daniel Latchman en janvier 2009.


Naissance de la librairie.


Le Carrefour Il Est Écrit de Sainte-Foy

Le nouveau local étant disponible en semaine, en août 2009 un groupe de partage biblique s’est organisé les mardis soir sous l’appellation « Carrefour Il Est Écrit ». L’émission du programme télévisé était projetée afin de démarrer la discussion du groupe. José Élysée, directeur d’Il Est Écrit, est venu soutenir cet effort d’évangélisation.

Projection de l’Émission « Il Est Écrit ».


Discussion et partage en groupe avec la visite du pasteur José Élysée, directeur du programme « Il Est Écrit ».


José Élysée, Sébastien Beaulieu, Richard lemay et Claude Lemay. Le bonheur contagieux d’une solidarité chrétienne.


Premier service d’adoration

Le 14 novembre 2009, avec l’accord de l’Église de Québec, le groupe offrit son premier service d’adoration précédé d’une école du sabbat et suivi d’un repas agape. La présence du pasteur José Élysée comme orateur invité offrit un moment de consécration privilégié. Devenu mature, le groupe d’évangélisation prit alors le nom de « Groupe Agapè ».

Premier service d’adoration avec José Élysée.


Les chants de louange étaient soutenus par Richard Lemay comme organiste.


Le bénédicité du repas agape.


Premier service de Sainte Cène

Un premier service de Sainte Cène, précédé d’un service de lavement des pieds, eut lieu le 30 janvier 2010 avec la participation du pasteur Daniel Latchman responsable de l’Église de Québec.

Premier service de Sainte Cène avec le pasteur Daniel Latchman.


Période de l’histoire pour les enfants en décembre 2010.


Nouveau local à Charlesbourg

L’assistance ayant augmentée, le Groupe Agapè fut contraint de déménager, le 1er février 2011, sur la 1re Avenue à Québec dans le secteur Charlesbourg.

Le 4635, 1re Avenue à Québec


Nouveau local plus accueillant.


Le nouveau local permettait une assistance de 54 places.


L’École du sabbat des enfants.


Dédicace

Après la visite d’Émile Maxi, secrétaire de la Fédération du Québec, ayant pris connaissance de notre mission accroché sur le mur à l’entrée, celui-ci revint dédicacé le Groupe le 28 mai 2011, avec la participation d’Armande Pelletier, ancienne de l’Église de Québec. Un certificat de conformité avec signatures fut offert au Groupe Agapè pour officialiser son acceptation au sein de la Fédération.

Dédicace officielle du Groupe Agapè au sein de la Fédération du Québec.


Années prospères

Cinq ans après la dédicace avec Émile Maxi, le Groupe Agapè poursuit ses activités missionnaires dans le respect des croyances de l’Église Adventiste du Septième Jour, tout en proclamant les vérités remises en lumière depuis l’assemblée de la Session de la Conférence générale de 1888. Nous croyons que ces vérités nous permettent de mieux apprécier l’amour agapè qui est un élément clef dans la préparation d’un peuple victorieux sur le péché en ce temps de la fin. Nous aspirons toujours à être remplis de cet amour exprimé par Jésus-Christ à la croix.

En 2015, le conseil d’administration était formé de Sébastien Beaulieu, Claude Lemay, Richard Lemay, Sedera Rasamimanana, Jacko Sedson et Julie Létourneau.


Mesures disciplinaires

En 2015, le Groupe Agapè devenant prospère, il fut demandé à la Fédération du Québec de devenir une église constituée. Suite à cette demande, des efforts ont été entrepris, au niveau de la Fédération, afin conformer le groupe en annulant sa charte et sa mission de proclamer le merveilleux message remis en lumière depuis 1888.

Après plusieurs tentatives infructueuses et outrepassant les pouvoirs de l’assemblée administrative du Groupe Agapè qui désirait conserver son conseil d’administration, sa charte et sa mission, le pasteur Ngoy Kyala imposa un nouveau conseil d’administration qui malheureusement fut incapable de fonctionner harmonieusement. Ce conseil fut dissout en janvier 2017. Cet échec fut suivi de menaces disciplinaires qui furent rejetées à majorité!

Le Groupe Agapè en assemblée générale, le 7 novembre 2015.


Association avec l’organisation internationale des adventistes du septième jour libres

Au mois de juin 2017, la Fédération du Québec, désirant solutionner cette impasse, mit sous tutelle le Groupe Agapè par une équipe de cinq pasteurs chevronnés (résolution no. 26-17).

Le Groupe Agapè ne pouvant plus proclamer librement le message de 1888, notre démarche d’association (voir le certificat) avec l’organisation internationale des adventistes du septième jour libres a été consolidée.

L’Association internationale des adventistes du septième jour libre.


Église Agapè Libre de Québec

Après ces trois mois de tutelle, le comité de discipline de la Fédération du Québec, en assemblée générale du Groupe Agapè, distribua un document d’engagement personnel et demanda à tous les membres de le signer sous peine d’être retiré des registres de l’Église adventiste du septième jour. Constatant la position persistante de la Fédération d’empêcher l’enseignement du message de 1888, les anciens dirigeants du Groupe Agapè prirent la résolution de former une nouvelle organisation sous le nom d’« Église adventiste du septième jour libre – Agapè Québec ». Depuis ce temps, le Groupe Agapè est heureux de pouvoir poursuivre sa mission première sous la bannière « Église Agapè Libre de Québec » (voir sa constitution).

Assemblée générale des membres sympathisants de la nouvelle Église Agapè Libre qui s’est déroulée en septembre 2017, au restaurant Pacini de Charlesbourg, officialisant notre nouvelle constitution.


Premier service d’adoration

Ayant eu l’opportunité de demeurer dans notre local habituel, la Fédération du Québec ayant quitté les lieux avec tout le mobilier, nous fûmes obligés de nous réorganiser rapidement. Nous pûmes tout de même offrir notre premier service d’adoration le 3 février 2018 avec la chaleureuse participation de nos supporteurs.

Nouvel ameublement pour un nouveau départ.


Photo prise après l’étude biblique du sabbat après-midi du 3 février 2018.


En 2018, le nouveau conseil d’administration était formé de Javier Camino, Claude Lemay, Christine Gosselin, Richard Martineau, Sébastien Beaulieu et Julie Létourneau.


Consécration de l’Église Agapè libre

Le samedi 7 juillet 2018, il y a eu une cérémonie de consécration de l’Église Agapè Libre avec l’heureuse participation des pasteurs José Élysée, ancien présentateur de l’émission Il est écrit et Fernand Fait, pasteur de l’Église Chrétienne des Pèlerins.

Consécration des anciens Sébastien Beaulieu et Claude Lemay par le pasteur Fernand Fait.


Sous l’onction du Saint-Esprit, une bénédiction spéciale a été invoquée sur le conseil d’administration par les anciens Sébastien Beaulieu et Claude Lemay.


Nous avons eu l’importante participation de José Élysée comme orateur. Ce fut un excellent moment de réflexion rempli d’anecdotes spirituelles. Voir la prédication.


Près de 50 personnes sont venues nous supporter pour faire connaître l’amour de notre Seigneur Jésus-Christ.


Encouragements de l’Association Free SDA

Le sabbat 14 juillet 2018, le pasteur Abimael Merino est venu encourager notre organisation d’église. Le pasteur Merino est responsable de l’Église Heavenbound Free SDA d’Edmonton (Alberta) et accrédité par l’Association internationale des adventistes du septième 7e jour libres.

Prédication du pasteur Abimael Merino. Voir la prédication traduite par Richard Lemay.


Encouragements de l’organisation Sentinelle des temps

Nous avons eu une série de conférences intitulée RÉDEMPTION avec Christophe Michel, journaliste en France, conférencier international et responsable de l’organisation Sentinelle des temps qui s’est déroulée du 22 au 25 août 2018.

Les cinq conférences ont toutes été enregistrées sur YouTube.


Plus d’une trentaine de personnes étaient présentes.